|

Sortir de notre prison


Si j’ai choisi de vous présenter cette vidéo, c’est qu’elle illustre bien la manière dont nous nous enfermons dans notre propre prison.

Depuis 30 ans que j’accompagne des personnes en recherche de développement personnel, combien de fois n’ai-je pas entendu « je veux changer, je veux que ma vie change, je ne veux plus de ce travail, de ce conjoint-là, de cette vie-là, etc… ».

Combien de fois ai-je vu des personnes faire de réels efforts de changement : prendre soin d’eux, se remettre au sport, changer de job, de conjoint, etc.. Pour finalement les revoir au travers de stages et les entendre me dire « j’ai tout changé, mais rien n’a changé, je suis toujours coincée dans les mêmes schémas ! ».

En fait, comme le dit si bien Patrick Burensteinas, lorsqu’on veut sortir de la prison que nous nous sommes créée, il faut accepter de ne RIEN emporter, au même titre que vous ne quittez pas une prison en emmenant votre lit, le papier peint et le lavabo.

En fait, vouloir changer, c’est accepter de sortir d’une prison pour accéder à tous les choix, au libre arbitre et laisser derrière soi les choses qui n’ont pas fonctionné dans notre vie, comme les choses qui fonctionnent encore très bien, se libérer de ses croyances, qu’elles soient positives ou négatives.

Et donc, si le plus difficile (ou effrayant) dans le changement n’était pas le fait de prendre plus soin de soi, de s’accorder des plaisirs, de modifier son environnement, mais bien d’accepter l’inconnu lié au vrai changement et d’accéder à tous les possibles ?

À méditer…

A lire également